Comment Entretenir Son Argent et Son Iman (Foi)

Un rappel important sur comment augmenter ses bienfaits venant d’Allah.

Les gens dehors souffrent. Et ne laissez pas ce dounya (bas-monde) vous tromper. Car les musulmans ont un concept qui s’appelle : Barakah.

Lorsque tu dépenses pour l’amour d’AllahAllah est celui qui donne, Allah est celui qui augmente, Allah est celui qui met la barakah.

 لَٮِٕن شَڪَرۡتُمۡ لَأَزِيدَنَّكُمۡ‌ۖ

Allah promet : « Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. » (Sourate 14 Verset 7)

La meilleure reconnaissance (shukr) est que vous alliez dépenser et utiliser ce qu’Allah vous a donné pour son plaisir. C’est le meilleur shukr.

Le Prophète  a dit, l’imam Tirmidhi rapporte, il dit : ثلاث أقسم عليهن, « Je jure sur trois choses, l’argent d’une personne ne diminuera jamais si il le dépense sur le chemin d’Allah. »

Hadith complet :

وعن أبي كبشة الأنماري أنه سمع رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : ” ثلاث أقسم عليهن وأحدثكم حديثا فاحفظوه فأما الذي أقسم عليهن فإنه ما نقص مال عبد من صدقة ولا ظلم عبد مظلمة صبر عليها إلا زاده الله بها عزا ولا فتح عبد باب مسألة إلا فتح الله عليه باب فقر وأما الذي أحدثكم فاحفظوه ” فقال : ” إنما الدنيا لأربعة نفر : عبد رزقه الله مالا وعلما فهو يتقي فيه ربه ويصل رحمه ويعمل لله فيه بحقه فهذا بأفضل المنازل . وعبد رزقه الله علما ولم يرزقه مالا فهو صادق النية ويقول : لو أن لي مالا لعملت بعمل فلان فأجرهما سواء . وعبد رزقه الله مالا ولم يرزقه علما فهو يتخبط في ماله بغير علم لا يتقي فيه ربه ولا يصل فيه رحمه ولا يعمل فيه بحق فهذا بأخبث المنازل وعبد لم يرزقه الله مالا ولا علما فهو يقول : لو أن لي مالا لعملت فيه بعمل فلان فهو نيته ووزرهما سواء “. ~ رواه الترمذي وقال : هذا حديث صحيح

 

Abû Kabshah Al-Anmârî, qu’Allah l’agrée, rapporta avoir entendu le Prophète ﷺ  dire : « Je jure sur trois choses et je vous tiens un discours à retenir ! » Il dit : « La fortune d’un Serviteur ne diminue pas à cause d’une aumône. Toute injustice que le Serviteur supporte avec patience, Dieu accroîtra sa dignité. Tout Serviteur qui ouvre (sur lui-même) une porte du besoin verra Dieu ouvrir sur lui une porte de pauvreté. » (ou une parole de cet ordre) Quant aux paroles à retenir : « La vie appartient certes à quatre personnes :
- Un Serviteur à qui Dieu a donné la fortune et le savoir. Vis-à-vis de sa fortune, il manifeste la crainte pour son Seigneur, le dépense pour entretenir sa parentèle et y reconnaît une part pour Dieu ; celui-ci est le mieux loti.
- Un Serviteur à qui Dieu a donné le savoir, mais pas de fortune. D’une intention sincère, il se dit : ’Si j’avais de l’argent, j’en aurais fait comme untel !’ Pareilles intentions, pareilles récompenses.
- Un Serviteur à qui Dieu a donné la fortune, mais pas de savoir. Quant à sa fortune, il patauge aveuglément sans crainte pour Dieu, ni entretien de sa parentèle, ni conscience de la part due à Dieu ; voilà les plus mal lotis.
- Un Serviteur à qui Dieu n’a donné ni fortune ni savoir. Il se dit alors : ’Si j’avais de l’argent, j’en aurais fait comme untel !’. Pareilles intentions, pareils péchés. »
(Rapporté par Ahmad et At-Tirmidhî, qui le jugea hasansahîh »).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s